...pour une forêt vivante et habitée

Accueil > Agir avec nous > Branches locales > Créer une branche locale du RAF

Créer une branche locale du RAF

Mis à jour le 27/07/22

Les branches locales sont en cours de structuration. Des outils de communication et une cartographie en ligne vont être proposés prochainement.

Qui peut créer une branche locale ?

  • Des structures collectives existantes (associations, collectifs, Groupements Forestiers Citoyens et Ecologiques, fonds de dotation...) membres du RAF
  • Des adhérent-es individuel-les du RAF qui ont un réseau local forêt-bois sur lequel s’appuyer

Les branches locales s’appuient sur le réseau du RAF déjà existant. Par exemple, l’association Sylvn’co est aussi la Branche locale Brocéliande-Porhoët.
Les charpentier-ères Pauline et Jesse animent la Branche locale Ile-de-France.

Identifiez-vous

Vous avez envie de créer une branche locale mais vous êtes isolé-e et/ou ne connaissez pas les acteur-rices de la filière forêt-bois proches de chez vous ?
Vous souhaitez rejoindre une branche locale existante ?
> Faites-vous connaître !

Concrètement, par quoi on commence ?

  • Répondre aux questionnaires ci-dessus suivant votre cas
  • Identifier un 1er lien qui sera le relais local du RAF sur votre territoire
  • Définir votre territoire
  • Identifier les spécificités de votre branche

Par exemple : dans un contexte urbain > valorisation du bois d’élagage ; en montagne > mise en œuvre de résineux sans traitement ; dans le bocage > bois d’œuvre plutôt que bois énergie ; enrésinement et plantations > diversifier les futaies régulières...

  • Identifier les personnes ressources dans les différents maillons de la filière forêt-bois sur votre territoire

Par exemple : un spécialiste de la thématique du carbone, un·e gestionnaire Pro silva, un·e débardeur·euse à cheval...

  • Participer à au moins un évènement du RAF par an (AG, rencontres, réunions de travail ‘‘inter-branches’’) et suivre les actualités en s’inscrivant à la liste de diffusion (demandez à branches-locales [@] alternativesforestieres.org)

Comment définir mon territoire d’action ?

Le rayon d’action d’une branche locale doit être à échelle humaine. Il dépend du territoire (ville, montagne), du moyen de transport privilégié (vélo, cheval, voiture) et du nombre d’acteur·rices sur le territoire.

Par exemple, s’il y a très peu de membres du RAF présent·es sur le territoire, la branche locale peut-être provisoirement assez large. C’est le cas par exemple de la Branche locale Normandie.

Il dépend aussi de l’ambition de la branche : si l’objectif est de rassembler des acteur·rices > viser une échelle plutôt vaste / si l’objectif est de mener un travail de terrain et de création d’une filière locale > viser un territoire plus restreint (ex : un vallon).

Pour les territoires foisonnant d’initiatives collectives, il est important que la création d’une branche se fasse de façon concertée. Cela peut se formaliser par une rencontre avec les acteur·rices professionnel·les / associations et/ou membres du RAF sur le territoire en vue d’organiser un temps de concertation dont l’issue lancera la dynamique de la branche.

Quel est le rôle d’un 1er lien local ?

  • La condition indispensable pour créer une branche locale
  • Etre le-la représentant-e local RAF (ex : inviter à adhérer à l’association, être un ambassadeur de la charte…)
  • Etre en lien direct avec l’équipe salariée / administrateur du RAF (remonter les difficultés, exprimer de nouveaux besoins)
  • Centraliser et relayer les sollicitations de la boîte contact du RAF aux bons interlocuteurs locaux. Gérer la boîte mail de sa branche

A quoi s’engage le RAF ? (vision à long terme...)

  • Co-construire les branches locales avec les acteur-rices des territoires
  • Tenir informé des actualités du RAF
  • Proposer des outils de communication et l’animation de temps d’échange
  • Accompagner la mise en place de formations
  • Mettre en lien la branche avec les sympathisant▪es du RAF sur les territoires

branches-locales@alternativesforestieres.org

Voir aussi